Localiser un séisme

Le site du RSSP (les Réseaux de Surveillance Sismique dans les Pyrénées) propose une méthode permettant de localiser un séisme (méthode des cercles) et des exercices d’application.

Méthode :

Cette méthode consiste à (cf. exemple ci-dessous) :

  1. Pour trois stations, estimer Ts – Tp (différence de temps d’arrivée des ondes S et P) sur le sismogramme et en déduire d (la distance entre l’épicentre du séisme et la station sismique) ; les ondes P se pointent plutôt sur la composante verticale (Z), les ondes S sur l’une des composantes horizontales.
  2. Sur une carte topographique ou routière (choisir une échelle adaptée : entre 1:50000 et 1:250000), reporter les emplacements des stations (dont on trouvera les coordonnées ici), et tracer les cercles correspondant aux distances obtenues. Vous pouvez aussi utiliser les cartes mises à disposition où sont placées les stations utilisées.
  3. Comparer le résultat avec la solution fournie.

 

Exemple :

Vous trouverez plusieurs exercices de localisation de séismes par la méthode des cercles. Dans chacun des cas, les sismogrammes sont fournis (données des stations à trois composantes du Réseau de Surveillance Sismique dans les Pyrénées).

Accéder au site

 

Marge d’erreur :

On constatera que dans la plupart des cas, les cercles ne se coupent pas en un point précis, mais que leur intersection définit plutôt un secteur épicentral. Ceci est dû aux nombreuses approximations faites :

  • on ne tient compte ni de la profondeur du séisme ni de l’altitude des stations;
  • on ne tient pas compte des erreurs de lecture de Ts et Tp;
  • on ne tient pas compte des variations spatiales des vitesses Vp et Vs.